Que faire face à des douleurs chroniques des mâchoires ?

Je reçois au cabinet de nombreux patients qui me sont adressés soit par leur médecin, leur ostéopathe ou par un ami et qui viennent pour des douleurs souvent anciennes, aux mâchoires, aux épaules, au cou, aux muscles de la face et de la tête. Egalement pour des douleurs dans d'autres parties du corps.

Mon rôle est de déterminer si leur système manducateur (dents, mâchoires, muscles masticateurs...) est partie prenante dans leur problème. Partie prenante ne signifie pas forcément en être la cause MAIS y prendre part, l'entretenir, le renforcer. Et si à l'inverse ce même système peut aider à l'amélioration des symptômes (moins de douleurs). 

Pour cela, je vais réaliser des tests posturaux (complémentaires de ceux des posturologues, podologues ...) et proposer si besoin un traitement qui me semble adapté.

Il pourra s'agir notamment :

- d'une PLAQUE MANDIBULAIRE sur mesure, à partir d'empreintes. Cette plaque (gouttière est un mot couramment employé à tort) est en résine RIGIDE. Les patients qui ont déjà fait l'expérience de "gouttières" souples apprécient immédiatement la différence ! Il n'y a pas ce besoin de machouiller dessus et beaucoup moins d'usures. Cette PLAQUE mandibulaire (faite à la mâchoire du bas) va être construite selon mes directives. Il pourra s'agir d'une plaque de RELAXATION (détendre la musculature et les articulations) ou au contraire une plaque de RECENTRAGE (quand les mâchoires haut et bas sont déviées l'une par rapport à l'autre). On pourra augmenter ou pas la DVO (dimension verticale d'occlusion), avancer ou pas la mandibule, tout cela dans le but de décontraindre les ATM (articulations temporo-mandibulaires) souvent trop en arrière, contre le crâne.

Une partie de cette PLAQUE est prise en charge par l'assurance maladie; une autre ne l'est pas. Un devis est remis et l'organisme complémentaire peut éventuellement intervenir pour la partie non prise en charge. 

Prendre rendez-vous.

 

TEMOIGNAGE d'une patiente : Madame Sy. P - 3 mois de port

Ce texte est reproduit intégralement, sans ajouts ni suppressions.

 

Témoignage d’une patiente soulagée

 

Je souffrais depuis de nombreuses années de migraines et mal de dos continuels avec vertiges.

Etant nourrice et aide à domicile auprès de la personne, ces douleurs m’handicapaient  énormément dans mon travail et ma vie de tous les jours. Je ne savais jamais si j’allais pouvoir assurer ma journée de travail.

Après avoir essayé tous les traitements médicamenteux, mon kinésithérapeute que je voyais régulièrement et qui n’arrivait pas à me stabiliser, m’a envoyé chez le Docteur FADDOUL, chirurgien-dentiste.

Sa prescription pour un port de plaque de relaxation m’a été totalement bénéfique. Je n’ai plus de migraines, ni vertiges et ni mal au dos comme avant.

Je conseille donc à toutes les personnes qui souffrent du même mal, de consulter un chirurgien-dentiste (orthodontiste). Je n’aurais jamais pensé que mes maux pouvaient venir d’un problème de grincement des dents et un disfonctionnement de la mâchoire.

Mon témoignage se veut être un espoir à tous ceux qui souffrent et qui n’ont jamais trouvé la cause.

Un grand merci au Docteur FADDOUL et toute son équipe.   

LASER DIODE et douleurs des ATM

Le Laser Diode peut aujourd'hui être utilisé pour tenter de soulager la douleur des ATM. C'est ici son action anti-inflammatoire qui est recherchée, ainsi que la biostimulation.

Mon protocole est de 3 séances de 5 minutes par ATM, à 10 jours d'intervalle.

Laser Diode : quelques données

Le faisceau laser produit ses effets sur la membrane cellulaire et sur les mitochondries, c’est-à-dire les  organites qui produisent  l’énergie de la cellule.

Le traitement produit les résultats suivants :

  • Augmentation de l’activité métabolique, accélère la transformation d’ADP en ATP (carburant de la cellule), favorise les échanges électrolytiques  entre les milieux intra et extra-cellulaires qui  traversent  la membrane cellulaire, de plus il augmente la production de l’ADN, de l’ARN, des acides aminés et des protéines.
  • Traitement de la douleur, augmente le seuil d’excitation des terminaisons nerveuses qui transmettent le signal de douleur.
  • Vasodilatation, par l’augmentation de la chaleur locale,  qui augmente l’activité métabolique cellulaire, la stimulation neuro végétative et le changement de la pression hydrostatique intra-capillaire.
  • Augmentation du drainage lymphatique par l’accélération de la pompe sodium / potassium, ce qui provoque une plus grande absorption de liquides interstitiels, de plus se réveille également la microcirculation.
  • La forte action antiinflammatoire et stimulante pour  le tissu cellulaire est provoquée par la stimulation pour modifier les  prostaglandines (qui réveillent le liquide inflammatoire) en prostacycline
  • Petit changement du pH à l’intérieur et à l’extérieur des cellules.